SkikdaMag

Le magazine des anciens philippevillois
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  LES RECETTES DE BOUNS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 21 Mar - 9:56

Je  reviens "dans le jardin" de Bouns, c'est-à-dire  la cuisine pour vous parler de la brouillade de pointes d'asperges sauvages, asperges sauvages dont c'est la pleine saison.
Ne prendre que la partie la plus tendre des asperges ; les passer à la poêle avec un filet d'huile d'olive - juste les faire "bronzer" puis verser les oeufs battus salés poivrés dans la poêlée et tourner à la spatule tout l'appareil.
Allez, c'est prêt ; régalez-vous.
Sc.
 
Dans quelques semaines, pour le tajine de fèves au collier de mouton, on attend les propositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 21 Mar - 10:31

Et oui Scoungil ! C'est une excellente recette que je pratique aussi.
Et si je peux me permettre de rajouter : Surtout garder les parties dures de l’asperges pour les faires bouillir, et avec le liquides en faire un velouté «  d’asperges » en rajoutant un roux de farine délayé et agrémenté avec du beurre et de la crème fraiche. Ce que j’aime bien avec le velouté d’asperge c’est de rajouter quelques croutons frits au dernier moment dans mon assiette.  Hum !

 Quand a "mon jardin", c'est celui de tous, je le partage volontier. Bouns

N B : Scoungil ? Dans mon jardin de maison les fèves sont presque consommable, il me faut donc sortir le plat a tagine et le charbon de bois, mais jaimerai bien que tu me conseille car ma recette est simple : sur un fond de graines de couscous moyen
avec de l’eau salée je pose dessus des manches de côtelettes bien grasse ou des plates cotes et 2 grosses poignées de fèves, sel, cumin et une pointe de couteau de smen d’un an de vie a l’air libre. Ce jour la je remercie 2 fois le Bon Dieu de m’avoir fait naitre en Algérie. Donne-moi la tienne stp.

2em N B : Coucou Nadia a votre avis ? Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 21 Mar - 12:03

Tout plein de choses à écrire avant la recette du "Tajine de fouls".
Merci Bouns, de ton rajout concernant l'utilisation de la partie basse de l'asperge ; c'est vrai que j'aurais pu rajouter qu'il ne fallait surtout pas la jeter.
Merci aussi de ta recette de velouté ; elle est bien élaborée. Les croûtons frits, c'est le nec plus ultra !
 
Pour les fèves du jardin, cette année je ne les ai pas semées. Ta' pis pour moi (comme on a dit en son temps à l'OM). L'an prochain In' ch Allah, comme on dit en patois, on essaiera d'en refaire.

A présent, venons-en à la recette du tajine de fèves. Non, ce n'est pas la mienne mais celle de mon Aïcha préférée que je pratique depuis ... (est-ce qu'on peut le dire ?) allez ... depuis 50 ans. Entention, Y ' a pas 50 ans qu'elle me prépare ça (bech' chouyia - bech' chouyia, il a fallu "laisser du temps au temps" comme a dit l' Autre).
D'abord, faire rissoler les oignons puis rajouter les morceaux de viande d'agneau dans la cass'roun ; bien sûr, poivre, safran, gingembre, camoun et tomates concassées. (Le salage plus tard pour ne pas faire "pleurer" la viande).
Quand la viande est presque cuite dans cette préparation (on peut rajouter un peu d'eau parce qu'il va falloir saucer avec la kessra),  rajouter les fèves et saler.
Laisser mijoter le tout. Ne pas omettre de préparer un bol de sauce piquante à base d'harissa (faite "maison" - recette que je pourrai donner par ailleurs - une splendeur  à mon goût et à celui de ceux qui la connaisse !)
 
Bon appétit !
 
 
 
A présent, il nous plairait de connaître la préparation de notre chère Nadia pour pouvoir établir des comparaisons.
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
nourdine

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 70
Localisation : Skikda

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Lun 24 Mar - 17:53

bonjour à tous,
après avoir lu toutes ces belles choses, j'ai la palais irrité tant vous m'avez fait baver j'ai bouché le nez pour les crottes de chameaux mais cela faisait partie du décors.
Cette pratique de la datte écrasée et enrobée dans de la peau de chèvre sans poils existe toujours avec la fameuse lame pour couper  ce qui est très difficile avec un couteau.
On y prépare les makrouds et surtout les bradjs galettes de dattes succulentes acompagnées de petit lait avec la fermentation tu y perds ton âme  cela se pratiquait vers le 21 mars avec le dèbut du printemps pour fêter l'évènement.
Les souzamels je connaissais pas, il m' a semblé avec entendu cela, visuellement pas trop engageante mais Boutonné le rappelle c'était à une époque très difficile les mamans ( un grand hommage) faisaient avec ce qu'elles avaient sous la main et c'était succulent.
Les marrons qui n'en n'a pas grillé chez lui sur le braséro ou le kanoun c'est vrai que ce n'étaient pas celles vendues au coin du café Lyonnais ou bien au coin du square chez le marchand de cacahuettes
à la lèvre fendue Mr FEU FALOUTTI.
Gilles ta recette de fève baigne-t-elle dans une sauce rouge piquante et était consommée avec de la galette ou kesra toute chaude ouah ces vielles recettes on les voit plus à par les fèves bouillies assaisonnées de sel et de cumin qui étaient servi en quémia.
Notre petite soeur va certainement se manifester elle doit en connaitre les anciennes recettes héritées des grands mères.
heureux de vous retrouver.
amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 10:44

Eh bien me voilà , dans votre cuisine , dégustant avec beaucoup de plaisir ce plat ancestral ...Oui, je connais...je le prépare toujours pour mon conjoint qui adore ...la sauce piquante, est dans le plat ; à savoir , j'utilise du paprika fort( pimenté ) Je ne suis pas trop Harissa !
Mais une question me tarabuste un peu : vous mettez les fêves seules ou avec leur cosse ( peau ) ???
Je ne mets que les fèves  sinon , ce serait une autre recette que l'on appelle " ROUS - EBRATEL " .Elle est aussi bonne .
Une autre , bien algéroise , celle-ci , où nous mettons , à partir de la même recette , des fèves, des petits-pois et des artichauts ...je ne vous dis pas le goût : un vrai délice !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 11:02

Bonjour Nadia, Bonjour Visiteurs de "Recettes de Bouns" Gérard que je salue ainsi que notre ami Nourdine qui nous revient, à notre grande satisfaction,
 
Excellente question Nadia : il s'agit de fèves écossées (celles que l'on récolte après avoir mangé les premières, crues, "à la croque-au-sel", un vrai régal !)
Quant à l'harissa, ma préparation, même si elle est à base de cette purée, est bien autre chose, juré ! (J'y reviendrai à un autre moment).
Concernant "Rous Ebratel", comme dirait quelqu'un d'autre à la télé pour un tout autre produit dont il fait la pub., "je ne savais pas comment ça s'appelait mais" ... je connais pour l'avoir dégusté, c'est remarquablement bon ce mariage de fèves, petits pois, artichauts. Oui Nadia, un vrai délice ! Votre recette s'il vous plaît.
Bonne journée à vous tous,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 11:15

La base est simple : une tête d'ail , 3 piments rouges piquants, sel, poivre, très peu de " ras-el-hanout", que l'on pile dans un mortier en cuivre ou en bois , c'est selon les goûts...
Mettre dans un tadjine , avec de l'huile d'olives . Faire revenir à petit feu , ajouter 3 ou 4 petites tomates, une cuiller de tomates concentrées .Mouiller avec de l'eau chaude et mettre les fèves, puis les petits-pois et en dernier les artichauts ...Laisser réduire au maximum ...Dès évaporation de toute l'eau , ajouter, hors feu , une bonne botte de cerfeuil et bon appétit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 11:41

Merci Nadia de cette appétissante recette Rous Ebratel (traduction  - étymologie ?) et merci de votre prompte réponse d'autant que nous sommes en pleine saison des trois légumes de base.
 
Question : avec quelle viande peut-on accompagner ce plat traditionnel ? On peut penser au gigot d'agneau au four, aux côtelettes d'agneau grillées  mais encore ?
 
Bonne journée à tous,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 16:46

Au secours je me meurs de plaisir ! C’est trop, trop de bonnes recettes, aussi je  note tout dans mon placard secret pour les sortir le moment venu.

Pour répondre à Nadia, ma gourmandise est telle que je commence à consommer les très jeunes fèves entières avec une sauce similaire à la votre, puis les très jeunes fèves à la croc au sel avec un bout de fromage fort, parmesan par exemple

.J’avais 7 a 8 ans que déjà derrière les Rampart au dessus de la rue des Aurès j’allais avec mon copain me cacher dans les rangs de fèves d’un paysan toujours avec sel et fromage, jusqu'au jour ou il nous a vu …. Heureusement qu’il ne courrait pas plus vite que nous car il avait un bâton «  debouze » il me semble, fait avec un bois d’olivier sauvage.

La 3 eme et 4em façon avec des fèves grosses et vertes et en hivers avec des sèches. Ouf !

Une précision Nadia, vous parlez de paprika pour vos sauces, ce piment pousse dans l’est de l’Europe en particulier en Hongrie, il sert surtout pour faire le goulache. C'est pas tchez nous.

Nous, nous avons soit au nord de l’Algérie et au sud de l’Europe toutes sortes de piments adaptés à nos plats, comme pour la paella il faut un NIORA (phonétiquement) rond et rouge et non piquant

.Pour le couscous les piments long et rouge piquant de variétés différentes, mais pour des questions de confort pour les intestins, je recommande le piment oiseaux qui est fort en bouche mais doux par la suite.

J’ai faim, pitié mes amis car je viens de découvrir un jambon excellentissime, hors du commun, une simple indication pour vous dire combien il est succulent : il suffit de mettre une fine tranche collée au palet pour qu’il fonde presque entièrement sans macher.

 Pardon pour ceux qui ne peuvent, les malades les régimeux les anxieux du cholestérol et de toutes les misères du monde.

Dans la foulée je vous fais une bise à tous. Bonne soirée. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 20:57

Scoungil, pour cette préparation , je ne me mets aucune viande  !Juste les légumes !!!


Boutonné nous avons presque les mêmes goûts pour les fèves sauf que je n'en ai jamais consommé avec du fromage !



Pour le paprika, je connais ce condiment depuis ma naissance !Ma mère , le préparait à la maison , chaque année...J'apprends des choses avec toi , mon ami !


Pour les grosses fèves sèches , j'en raffole ...surtout en " tbaikha " ...


Pour mon couscous , si la sauce est blanche , je ne sers pas de piments...mais si c'est sauce rouge, là , nous dégustons avec des piments verts bien piquants que je fais griller sur un feu de braise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mar 25 Mar - 21:49

Scoungil, désolée de ne pouvoir éclairer ta lanterne quant à l'éthymologie du mot " ROUS EBRATEL " !

En fait , je sais que c'est le nom des pousses de fèves ,complètes avec leur peau !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 26 Mar - 6:21

[size=18.66]Nadia ! Tu as dit : fèves ?[/size]

[size=18.66]Encore 2 petites recettes[/size]

[size=18.66]Faire tremper un jour et une nuit les fèves sèches issues d’une variété a gousse courte ou il n’y a que 2 graines pour quelles soient très grosse les éplucher puis les faire griller dans ne poêle et saler au dernier moment juste pour la kémia.[/size]

[size=18.66]La recette que j’aime particulièrement que faisait ma maman : la soupe de fèves et en réalité la soupe de févettes, fèverole en bon français celles qui en principe sont réservées a l’alimentation des animaux et interdit aux humains a cause d’une toxine qui a disparue depuis avec les nouvelles variétés ! Mais l’époque après guerre 39/45 obligé les familles nombreuses à se nourrir de tout ce qui était mangeable.[/size]

[size=18.66]Donc après une nuit de trempage, les faire bouillir sans la peau dans de l’eau salée, écraser pour obtenir une crème liquide dans laquelle on rajoute soit du lard de cochon ou les jours ou Méssaouda venait aider ma mère pour le ménage et mangé avec nous, un morceau de mouton bien gras, sans oublier un roux d’oignon. [/size]

[size=18.66]Pour combler l’appétit de la famille on faisait cuire des pates fraiches dans cette soupe. La recette est facile  100 g de semoule fine, un œuf et quelques gouttes d’eau, le plus dure reste a faire ,l’étaler a la bouteille vide pour en faire des rubans, sel poivre thym. A table les enfants ![/size]

[size=18.66]C’est comme tu veux vous savez Nadia : Bouns ou Gérard, Bonne journée a tous. Gérard/Bouns[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 26 Mar - 15:50

La recette que j’aime particulièrement que faisait ma maman : la soupe de fèves et en réalité la soupe de févettes, fèverole en bon français celles qui en principe sont réservées a l’alimentation des animaux et interdit aux humains a cause d’une toxine qui a disparue depuis avec les nouvelles variétés ! Mais l’époque après guerre 39/45 obligé les familles nombreuses à se nourrir de tout ce qui était mangeable.


Cette soupe s'appelle" djari bel foul " ...nous en faisons toujours en hiver : tout le monde adore ! 

Pour la pâte, j'en fais aussi ; tous genres , pour toutes soupes avec leurs diversités!

Je suis un fin cordon bleu , ne vous déplaise !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
nourdine

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 70
Localisation : Skikda

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 26 Mar - 16:11

ya yéma, la soupe de fêves pimentée ya Nadia tu réveilles en moi ces petits moments simples de bonheur quant on rentait à la maison et qu'il faisait froid pour déguster cette soupe.
C'est toute une époque de mon enfance qui remonte à la surface surtout un hiver rigoureux de 1956
mémorable en ce temps là.
qui a dit que Nadia n'était pas un cordon bleu, il sera à l'amende et lui fera défiler sous ses yeux tous les plats qu'il affectionne sans pouvoir ni toucher ni manger et c'est nous autres qui allons nous régaler.
Ah ces plats simples et peu onéreux que faisaient nos mères on ne les retrouve plus actuellement et certains maris ont de la chance de gouter encore à ces plats..... les veinards
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadia21

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 66
Localisation : ALGER/SKIKDA

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 26 Mar - 16:44

Nourdine, je t'invite à ma table : tu goûteras selon ton désir , aux plats que tu aimes: je te le promets !

Ne me dis surtout pas que madame n'en fait pas!!!Je viens , je lui tire les oreilles  lol!  lol!  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algerie1962.xooit.com
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 28 Mar - 7:16

Bonjour les amis,
Au risque de vous surprendre je vous propose une originale recette à base……  de feuilles de fèves !
Je vous en bouche un coin j’espère car la chose n’est pas très connue, peut être par les Antillais qui consomment plus ce genre de chose que nous sous forme de «  BRED », bred chouchou, bred carotte etc, ils consomment la partie herbacée d’un légume.
Pour les feuilles de fèves une fois ramassée il faut les traiter comme des épinards ou des blettes que l’on consomme sautées a l’ail et au persil, en farce pour les cannellonis, raviolis .
C’est tout aucune astuce sauf de rentabiliser une plantation de fèves dans son jardin car le prix de reviens du kilo de graine de fèves est particulièrement cher. Au suivant. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 28 Mar - 8:33

Astucieuse info. Merci Bouns.
Effectivement, à essayer (au prix où est le kg de graines de fève ! Comme tu le fais si justement remarquer)
Bonne journée à vous,
Sc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Lun 7 Avr - 11:22

Alors Bouns, c'est Ramadan' ou quoi ?
Allez, donne-nous d'autres recettes, ... de canard par exemple !
 
Info. Une grande nouvelle : - Vous savez qu'on peut trouver de nouveau des têtes de mouton dans les boucheries de l'Hexagone ? J'indique la date, pourquoi ce paresseux de Faux-Rhum ne marque même pas l'année : nous sommes le lundi 07 avril 2014, il est 13.23  ... et je vois tu ne lis pas que des çonneries.
 
Vive nous aut'es !
Scoungil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: LES RECETTES DE BOUNS   Lun 7 Avr - 13:30

Et voilà que tu m’excite pour obtenir de moi ce que tu veux oh Scoungil, fils de ton père et de ta mère, tu crois qu’est facile !!

D’abord il faut que je secoue le bocal pour me retrouver devant tes exigences, ensuite y faut qu’je cherche, je rassemble avec la peur au ventre car la machine de Monsieur Jacky elle est compliquée pour moi, un coup j’te prend, un coup j’te prends pas ,aujourd’hui c’est le texte, demain c’est oualou, enfin je soufre avec un ou 2 s qui ma tsaab.
Le canard tia dit ! Mais mon pove Scoungil je ne me souvient pas d’avoir mangé beaucoup de ces bestioles en Algérie, c’était pas très utilisé, imagine un canard aux pois chiches, ya mon copain Nourdine ystore de rire en lisant, bien naturellement il y avait quelques uns, bon,,,,,
Je regrette, mais je compense par une petite gâterie HUM ! Tu me diras des nouvelles.
Elle est réservée aux gourmets-gourmands de mes relations et pitêtre bien particulièrement pour Nadia, qui me semble au travers de ses écrits, dévoiler une formation de base littéraire très adaptée a la lecture de mon texte ci-dessous. Voyons voir a voir.
Bonne lecture a tous en respectant bien les consignes. Amitiés Bouns.

           TABLES  DES  MATIERES

Vous souvenez-vous du poète Paul Verlaine? De l’originalité de certains de ses écrits? Rappelez-vous «Persienne» ce poème comportant qu’un seul mot répété tout au long d’une même page! Persienne, persienne, persienne; suggérant au lecteur d’en faire une partition dont l’émotion n’est pas déjà écrite, notifiée, codée et qui le devient à la lecture d’un seul mot mais avec toute sa créativité.
Le lecteur avait alors la liberté d’exprimer sa sensibilité, son désir, son plaisir en modulant le son de sa voix soit en imaginant une scène, soit en la mimant. Il y avait là un certain snobisme, une «élévation intelectuelle» que le jeune ado que j’étais utilisé pour sortir de la carapace de l’enfance.
L’adolescence et l’enfance sont passées, mais reste le souvenir de cette création littéraire que Verlaine proposait
Je vais en user et même en abuser en la parodiant au service d’une de mes passions: LA GASTRONOMIE, en particulier celle de notre Pays natal. Voici donc une table des matières d’une partie de nos délices qu’il faut lire avec passion bien sûr, avec lenteur pour que l’imaginatif intérieur puisse se développer. Lire avec gourmandise, respect, se souvenir non pas avec nostalgie, mais en provoquant les futures sensations de la prochaine préparation culinaire. Noubliez pas les interjections que je vous laisse libre d’exprimer, c’est le but de ce poème. Cependant je peux vous citer les principaux: a yaïlla  a yaïalla! Hum! Ta rappelles? Même les plus septique devraient essayer en modulant les mots vers le haut vers le bas, comme pour lire de L’ÉDMOND BRUA. Je vous assure que la salive elle vous monte à la bouche comme jadis  kiki devant Lulu.
Au fait je demande aux Bônois et Algérois réunis d’arrêter de s’attribuer ce grand auteur et d’en faire un natif de chez eux. Édmond est né et a vécu à Philippeville au Montplaisant.pour tout renseignement s’adresser au 0493847506 où son fils Jean se ferra un plaisir de confirmer et en plus vous proposera de vous vendre ses œuvres.
Surtout commencez lentement la lecture, pour éviter le risque de l’indigestion. Gardez près de vous un mouchoir pour que la salive ne coule pas sur mon papier, merci. Ayez quelqu’un avec vous pour les commentaires c’est toujours mieux à deux, mais n’engueulez pas votre femme si elle ne sait pas faire une de ces recette, invitez-la plutôt dans un bon restaurant de chez nous.
Pour les plus réfractaires essayez avant toutes tentatives de lecture de ce monument de gastronomie, essayez s’il vous plait ma méthode. Le comble de la gourmandise, le sommet de la jouissance PAPILLONASALE (inconnu dans le dictionnaire) qui consiste à déguster avec respect et méthode un pois chiche nouvellement cuit sans sel, légèrement tiède ce qui libère les parfums et accroît les goûts. Le poser délicatement sur sa langue et l’écraser contre le palais sans mâcher, répartir la chaire souple et onctueuse dans toutes les parties de la bouche. Et là laissez libre cours à vos sens en sollicitant le salé sucré du bout de la langue, l’acide sur les côtés, l’amère sur le fond de la gorge. Analysez longuement en faisant: mia-mia avec la langue tout en soufflant doucement par les narines seuil de l’olfaction. Et vous serez surpris une fois passée l’impression du ridicule de la situation dans laquelle je vous ai mis, du résultat obtenu sur un simple pois chiche sans ses sauces habituelles. Une fois l’entraînement terminé avec un résultat positif, passez à la petite gourmandise du jour:

 la lecture d’une table des matières d’un livre de cuisine de chez nous.

           Allez! Comptez jusqu’à trois, tournez la page et essayez.
                   

                     Je vous souhaite une bonne dégustation.
                                                                                                       - - -
         Menu  sans changement possible, boissons en plus.



Shorba         Tajine de poulet aux olives vertes      Ragoût de choux farcis

                  Bestel àla viande     Mounas    Brek aux œufs   Loubia    Couscous
Oreilles de cadi   Choukchouka   Dattes farcies        Méchoui     Frit
Soupe aux navets et févettes  Poivrons grillés en salade  F’tair    Pizz    Zlabia
Riz aux calamars    Rate farcie   Macaronade      Montécao        Harissa
Confiture d’orange  Méguéna aux boulettes de viande   Makrode   Messelmen
Patates douces au sirop  Beignets de sardines    M’tor     Barboucha

Fèves fraîches en salade    Brochette de viande de mouton   Couronnes à l’anis

Viande à l’origan  T‘fina de blé. 
Vous pourriez essayer d’en faire autant?   Je suis heureux de vous savoir en vie puisque vous me lisez.        Bouns.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 30 Avr - 12:03

Ta belle palette de Màcla ci-dessus, ya Bouns, est bien riche dans ses variétés. Tout cela ravive toutes nos papilles et donne tout plein d'idées.
Je vais profiter de ce chapitre "Les recettes de Bouns" pour vous en offrir une, assez exotique, recette que j'ai découvert à AGADIR il y a plus de 30 ans par des chasseurs de sars et de dorades, recette "à la Tahitienne" zàama ...
Si t'y as la chance d'avoir une belle dorade sortant de l'eau, t'y enlèves la peau en dessur les filets. Ces filets de poisson cru, t'y les découpes en lamelles et t'y les mets à macérer dans du jus de citron ac' un filet d'huile d'olive, sel et poivre, chi chouya bèsbès (ou aneth) et t'y mets ça au frais. T'y laisses "travailler" quelques heures cette préparation et t'y manges ça bien frais.
C'est ça que je viens de déguster aujourd'hui. Pas besoin d'en avoir 100 g chacun, non. Comme c'est chouya râli (j' veux dire  que c'est pas donné), t'y manges ça en kémia, régal assuré.
Essaie et dis-moi ça qu' t'y en penses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Mer 30 Avr - 15:19

Trop tard pour cette fois ci, nous venons de manger ce midi une dorade « sauvage » de l’atlantique, tout simplement frite a la poêle. Merci de ton idée, c’est à essayer.

Tu parles d’Agadir que nous avons ma femme et moi pratiqué quelques fois….. Avec son port de pêche et ses 250 chalutiers espagnols (y paraît) la criée aux poissons, un spectacle extraordinaire avec toutes ses variétés de poissons et les quantités astronomique !

Et ce qui ne gâte rien a l’extérieur les petits restos sympa, tous aux poissons du plus simple au plus luxueux !!!

Soyons sérieux, il est17 h, encore l’heure du petit 4 h,,,, un peu de brioche maison légèrement sucré avec du beurre demi-sel dessus, a plus tard j’y vais.

Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 16 Mai - 13:46

Voilà-voilà Monsieur Scoungil, y me reviens en mémoire une recette de la voisine que j’avais recopié pour ma mère il y a ….

Soit a la manière juive de chez nous, donc ma voisine : plus ou moins 500g de calamars, 2 œufs dur, une gousse d’ail, un peu de moutarde, huile d’olive, vin blanc un verre d’eau un demi citron coupé en tranche, persil, laurier, sel, poivre, chapelure ou poudre d’amande.

Faire revenir têtes et pates coupé en petit morceaux dans l’huile d’olive, réservez,

Écraser les jaunes d’œufs avec l’ail, plus moutarde, persil haché et montez le tout comme une rémoulade avec de l’huile. Ajoutez les têtes les pates et les blancs d’œufs dures hachés. Sel, poivre. Farcir et coudre.

Dans une cocote, les faires cuire a feu moyen 30 mn avec le vin blanc, l’eau et le laurier.

A présenter sur un plat avec les rondelles de citron et la chapelure /ou poudre d’amande.

Pensez toujours à les faire la veille, c’est toujours meilleur réchauffé.

A mon avis, il y manque un parfum typiquement juif que notre voisine a supprimé pour l’ajuster à notre gout ? Mais quoi ?
 A moi les Sépharades, S O S même un « coup de fils fera l’affaire » Merci, Bouns

N B : J’avais souhaité un peu plus haut clore cette 2em rubrique ouverte par moi par erreur ou tu as écrit Scoungil et ne garder que la 1ere, ou nous sommes actuellement. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 568
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Sam 17 Mai - 12:47

Merci Bouns ! C'est une excellente base.  Si en plus on a le "t' ça" d'arômes séfarades, ce sera complet.
Quand j'aurai préparé cette succulente chose, je ne manquerai pas de vous faire part de mes résultats.
Bien amicalement à toi Gérard et à nos ami(e)s lecteurs,
Sc.
J'avais bien lu tes recommandations concernant le chevauchement d'articles, mais au moment de rédiger, ... c'est ce qu'on appelle un coup de doigt. Avec toutes mes excuses,
Sc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Ven 30 Mai - 7:48

Bonjour a tutti,

Pour cette fois ci j’ai une question chers amateurs de bonne chaire, connaissez-vous la recette de la confiture de nèfle ? C’est pour moi une découverte, je ne savais pas que l’on peut en faire.

 Par contre pour les messieurs de plus de 50 ans, c’est un remède, les nèfles, qui calme les problèmes de prostate et évite les multiples levers nocturnes.

Rendez vous la semaine prochaine, je pars faire la fête à Saint Eloi dans un petit village des Bouches du Rhône ou les paysans continuent à respecter « La Tradition » comme ils disent.

Bonne fin de semaine et amitiés. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   Sam 28 Juin - 9:42

Bonjour,

           Aujourd’hui c’est la pitz c’est moi, comme la votre elle est née par les mamas italiennes, la mienne venait du Piémont, ce qui n’est pas une référence, rien qu’une citation.

            Soit de la pate du boulanger à raison de 400 g pour une plaque de 40 sur 40 cms.Une fois la pate étalée je la laisse monter, gonfler une bonne demi-heure.

            Pour les tomates concassées je choisi les plus charnues de la variété Roma Wf, épépinées, légèrement pressée pour éliminer un peu de jus, j’en mets une généreuse couche avec de l’ail, des anchois, des olives noires, de l’huile d’olive, du piment en poudre et de l’origan en feuilles qui sont les petits enfants d’une plante récoltée au Béni-melek il y a 52 ans. Amoureusement cultivé, de bouture en repiquage et même semis naturel de graines provoqué par le vent ou les insectes.

             A ce sujet il faudra que je face un papier pour montrer aux derniers septiques qu’il y a une différence entre l’origan plante sauvage et la marjolaine plante cultivée que l’on vous vend en vous disant, c’est pareil. Et non ce n’est pas pareil.

              Je n’ai qu’un regret : les rares boulangeries au feu de bois refusent de la faire cuire pour des raisons d’hygiène !! Bof

              Pour le four, aujourd’hui, c’est a froid que j’enfourne alors qu’avant c’était a chaud, et je ne trouve pas de différence dans le résultat.

              Alors souhaité moi bon appétit, merci. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES RECETTES DE BOUNS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES RECETTES DE BOUNS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» RECETTES POLONAISE .
» Recettes du WWF
» Les sites sur lesquels vous piochez vos recettes ?
» Recettes pour votre machine à pain
» [demande] recettes avec champignons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkikdaMag :: Que se passe t-il chez nous autres ?-
Sauter vers: