SkikdaMag

Le magazine des anciens philippevillois
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 RETOUR SUR SOUBRESSADE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Mar 29 Juil - 12:58

Retour sur soubressade,

                 C’est vrai qu’elle est bonne cette soubressade de Marcel, Paysan de métier éleveur d’exception, créateur de charcuterie.

                 Il ne se doutait pas ce brave  Marcel de LECOURBE de l’importance d’une soubressade le jour ou il m’a donné sa recette.

                 Figurez- vous que j’ai reçu hier un courriel d’un amateur de ce délice, ami de Marcel mais aussi un copain d’enfance du Village de Lecourbe, et de fil en soubressade de relations en connaissances, nous avons reconstitué son parcours depuis le village jusqu'à Eyragues ou se trouve l’élevage de poulets qui continu a vivre avec a sa tête l’un de ses enfants, Éric.

                 Avec Marcel il y avait Jean, il y avait Louis, il y avait Jacques, il y avait Alain, il y avait moi, Gérard, modeste narrateur et tous ceux que je n’ai pas connu, tous ami ! J’en oubli un, que j’ai côtoyé, son prénom m’échappe, pas son nom COURRET avec son fils Frédéric.

                Il est certain que cela ne concerne pas Skikda directement mais si jamais un jour vous avez la chance de gouter ma soubressade ! Pardon Marcel c’est la tienne, alors je serai pardonné d’avoir parlé de Lecourbe.

                Au fait, j’ignore toujours comment les romains appelaient ce village et cela me gène dans mes recherches sur les monnaies locales de cette époque.

               Pour les gourmets gourmands, il est grand temps pour moi d’aller préparer les sardines à l’escabèche pour le repas de demain midi. Yfaultemps de bien tremper pour mélanger tous les goûts et parfums.

               Amitiés. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Mar 29 Juil - 14:48

et moi j'ai régalé Marcel avec mon pâté de foie de porc, et mon fromage de tête .... un soir qu'il était venu à la maison. "Il est bon comme à Lecourbe". Simplement. Recette ardéchoise adaptée aux Maâdids. 
Chaque famille avait son cochon. Dans le village, c'était la valse du boudin pendant une quinzaine de jours .... tout le village goûtait à tout. Fallait consommer le périssable. 
Idem à Jemmapes, où enfant j'accompagnais ma grand-mère qui prêtait la main à la chose dans les familles amies .... Rien ne s'oublie. Cordialement à tous. Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Mer 30 Juil - 15:11

Gourmandise quand tu nous tiens !


 Jean, je profite de l’occasion pour te demander les proportions de vinaigre et de clou de girofle dans ton pâté de tête, en effet dans le mien c’est une fois pas assez une fois presque parfait ou assez bon, donc s’il te plait aide moi.
Gérard  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Ven 1 Aoû - 12:53

Je me suis demandé ce que venait faire cette "sobre assada" dans cette page d'autant que notre ami Bouns a ouvert une fenêtre avec ses "recettes" ... Brèfle ! Comme s'esclamait en son temps le cheval de Pépin en savourant sa maigre pitance.
 
Je reste donc sur cette page et fais part, d'abord à Boun puis à celles et ceux que le sujet  peut intéresser, de mes succintes recherches sur les origines romaines (gallo) de AYRAGUES (dans les Bouches du Rhône).
J'ai  trouvé trois choses :
- d'abord "Paludis de Ayraga" de l'époque (à creuser) ;
- puis Saint Eloi, Saint Patron dit "gourmand" car on lui célèbre deux fois la fête dans une même année  - le St Eloi des Riches, fin juin (le 29 je crois) puis le St Eloi des Pauvres, le 1er décembre. 
- et enfin, plus anecdotique et bien plus tard,  passage en juin 1827 à AYRAGUES de la fameuse girafe offerte par le Pacha d'Egypte à CHARLES X. Un restaurant ou un hôtel porterait encore le nom de ce mammifère exotique dans cette agglomération (re-à creuser).
 
Bon après-midi à vous + amitiés,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Bouns
Invité



MessageSujet: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Ven 1 Aoû - 16:00

Salut Scoungil, je réponds et je complète tes infos.

En 1, Eyragues avec un E

En 2 La soubressade dans cette rubrique n’est pas une nourriture mais un lien nouveau avec Jean sur un ami commun, une fois encore MARCEL

En 3, il y a en effet 2 St Eloi par an dans la confrérie des 13 Associations, une en été c’est le28 Juin pour Eyragues, une en hiver, la St Eloi d’hiver et que les Gens du coin qualifie non pas des pauvres mais la St Eloi des charretiers.

L’explication est la suivante, ces charretiers participent gratuitement aux manifestations de la tradition et pour les remercier chaque association des 13 communes organisent en hiver, un apéritif repas généralement très copieux en solides mais aussi en liquides.

Le président de la fédération fait un discours (en provençal), remercie tous les charretiers puis nous chantons « Prouvènçau e  catouli.

 La suite n’est pas racontable car il fait nuit noire le soir en Décembre, surtout si c’est la 13eme car sont invité a toutes les St Eloi d’hiver tous ceux qui participe a la réalisation de chaque charrette. « On appelle ça un effet domino ou cumulatif par synergie et association… Je ne sais plus ce que je dis, encore quelques vapeurs en provenance de mes souvenirs pas si lointains.

Je confirme l’histoire de la girafe mais l’auberge n’existe plus comme la gare de Mollègès qui elle aussi depuis fort longtemps.

Ce coin de Provence regorge de petites histoires pleines de tendresse et de bons sentiments ou je me replonge de temps en temps avec délice pour me laver de la vie de tous les jours. Je suis heureux ici, je suis heureux la bas dans le delta du Rhône.

Paludis de Ayragues, sans chercher je confirme pour avoir vécu dans la région et sillonné toutes les terres aux alentours, le coté « les paluds d’Eyragues », nous sommes au bord du Rhône et son influence souterraine et immense, bien des terres sont inondées facilement. La preuve ! Les faussets sont très profond, appelés « roubine » en Provençal pour assécher la terre après une pluie ou simplement le débordement souterrain de l’eau du Rhône.

En plus de cette abondance d’eau, le Vaucluse tout a coté regorge d’eau au point que l’on raconte que le Vaucluse « flotte sur l’eau ».C’est ce qui étonne dans une région sèche réputée a faible pluviométrie. Et c’est justement cette sécheresse qui  a fait que les paysans se sont organisés en allant chercher l’eau en sous sol à faible profondeur et cultiver toutes sortes de plantes.

J’en garde un peu pour la prochaine fois. Amitiés Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Sam 2 Aoû - 17:04

Eyragues avec un E.

Lecourbe avec un L. 
Un passé romain certain mais non élucidé par les historiens.
Un bain antique dans le bas du village qui recevait une eau de la source située en amont.
Village de colonisation édifié en 1870 sur le séquestre de la famille Mokrani, constitué essentiellement de parcours alors non cultivés. La présence de l’eau a été déterminante pour la création du village.
Les colons, dont mes grands parents débarquèrent à Philippeville et devaient être orientés sur Seddouk.
Mais le Prefet d’alors en poste à Constantine, Ardéchois d’origine, fit en sorte que ses «  Pays « trouvent au pied des Maâdids de meilleures conditions …. qui se révélèrent totalement utopiques.
Ils mirent prés d’un mois par monts et par vaux pour rejoindre ce lieu, par charroi militaire.

Lors d’un creusement de fondations pour l’édification d’un hangar mon grand père Louis mit à jour une superbe mosaïque représentant une partie de chasse. Preuve irréfutable de la présence romaine dans la région.
Cette mosaïque monumentales fut emportée à Constantine et installée dans le hall de la préfecture.
Une lithographie la représentant, et le récit de son invention, se trouvent au musée de Sétif où j’ai pu la découvrir. Amitiés à tous. Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Dim 3 Aoû - 7:39

Après recherche :

«  Mosaïque Constantine wilaya Ouled Agla vers 300 après J.C.
Trois amazones se dirigent vers la statue de Diane, dressée
dans un édicule : la première dépose une gazelle sur l’autel
de la déesse; la deuxième lève la main droite à ses lèvres
pouce et index réunis, la troisième apporte un plateau d’offrandes.
Trois autres amazones s’éloignent vers la droite avec leurs 
chevaux; la dernière se retourne vers la statue en levant vers
elle la main droite, paume ouverte. « 

Ouled Agla première appellation du village qui allait devenir
Lecourbe. Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Dim 3 Aoû - 17:00

Salut la " Compagnie !"
 
Merci à chacun d'entre vous de nous avoir apporté des info sur cette présence romaine dans le secteur de LECOURBE. Les actuels habitants d'EL HAMADIA (Wilaya de Borj-Bou-Arrérij) pourront peut-être nous apporter d'autres précisions sur ce site.
Quant à la découverte réalisée par le Grand-père Louis, cela semble être une pièce exceptionnelle ; le musée de CONSTANTINE peut avoir des archives.
Merci à celles et ceux qui pourront nous éclairer davantage. Nous suivons cela.
Bien amicalement à vous,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 4 Aoû - 15:02

Je crains que plus personne à El Hamadia ne s'intéresse à ce passé. Y compris à celui de la création du village. Quelques vieux évoquent encore mon père, ils étaient encore ados quand il a du quitter la ferme sous réquisition " militaire " .... un Bordjien, homme d'affaires, rencontrant mon frère à Bourges lui a glissé " votre père c'est un marabout " Autrement dit on en parle en bien sans l'avoir connu. tongue 
Pour Diane, faut passer par le site PERSEE qui cite dans plusieurs ouvrages l'existence de la mosaïque des Ouled Agla. J'ai une photo de celle-ci que je ferai paraître ici dés que possible. Bien cordialement. Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 4 Aoû - 18:50

Merci à Jean de nous avoir donné ces renseignements ; nous restons en veille.
Bien amicalement,
Scoungil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Ven 8 Aoû - 7:56

Faisons connaissance. 
Blédard des Maadids, d’un improbable village crée en 1870 dans l’espace des Ouled Agla, devenu El Hamadia depuis notre départ, qu’ai-je à voir de prés avec Philippeville et les Philippevillois ?

Tout simplement par héritage de mon arriére grand père maternel, Boisadan Victor ( Alger 1851 - La Robertsau 1915 ), mécanicien aux chemins de fer, qui logeait alors 9 rue Marengo, époux de Harisleur Marie ( 1865 Constantine - 1941 Jemmapes ), devenus parents de 3 enfants restés en vie en ces temps si difficiles … Jean Louis né en 1885, Henriette née en 1896, et Jeanne ma grand mère née en 1889.

Jean Louis mobilisé a perdu la vie à Salonique en 1916, Henriette épousa Maurice Luscan futur Directeur des Douanes à Philippeville, et ma grand mère Jeanne, Alphonse Besard devenu chef de bureau à la Cie Algerienne à Jemmapes. ( elle travailla aussi pour le compte de Mr Cutajar assureur Cie Le Soleil connu des Philippevillois )

Et il fallut que ma mère Suzanne à la sortie de l’Ecole Normale de Constantine, obtienne un premier poste à Lecourbe en 1932 pour y rencontrer mon père …. 

Cette histoire familiale fait de moi, Jemmapois de naissance, un Pilippevillois de coeur depuis mon plus jeune âge, pour y avoir passé de belles vacances qui me firent découvrir la mer, Stora, les empilements de gargoulettes et les alignements de barriques de vin sur le port, le kiosque à musique de la place Marqué, les balades en calèches, et le Dimanche le traditionnel restaurant de poissons où j’ai goûté du mérou pour la première fois de ma vie …. Mon oncle Luscan qui nous recevait, habitait rue de la République au 4° étage sur entresol ( en réalité un 6° ) de l’immeuble Martel en face du commissariat de police. Une vue imprenable sur le port me fit découvrir tous ses secrets. Des moments de rêve dés le lever du jour …. des sons, des odeurs de brise de tous cotés.

Et le parfum de la marée sur le boulevard du front de mer, où séchaient les filets en coton que les patrons pêcheurs ravaudaient en public sur les trottoirs. C’était un temps où le nylon n’existait pas et le poisson encore protégé de ses ravages. Voilà qui est perdu à jamais. L’enfance mais aussi tout ce qui s’y attache. Je reste heureux d’y avoir vécu de longues journées dans ce cadre merveilleux compris entre Sidi Mézienne et Stora …. Bien amicalement à tous. Jean de Lecourbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné expert9
Invité



MessageSujet: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Ven 8 Aoû - 15:19

Merci Jean, encore une belle histoire de famille, simple en apparence mais combien chargée d’émotion de sensibilité de plaisir de vivre.

Je suis particulièrement réceptif à ce genre de narration toute simple qui représente notre vie au Pays natal.

 Et pour ne pas oublier, pour ne pas perdre ce que nous avons vécu, j’ai choisit d’en faire un recueil d’une centaine de page déposé au CDHA a Aix en Provence avec quelques petites babioles retraçant notre organisation, nos loisir, la passion de la pèche de la chasse du braconnage enseigné par le garde chasse et bien d’autres choses.

Peut-être as –tu dans ces tiroirs qui composent notre vie entière quelques récits, narrations, la vie réelle et pas la compilation des historiens qui arrangent a leur manière en supposant en extrapolant selon un axe politique de leur choix.

Ton récit est la réalité d’une partie de ta vie et nul ne peu la contester, c’est trop simple trop vrai, pour y emmètre un doute.

Tu as compris ma démarche ! Quand le dernier des mohicans, pardon des pieds noir sera mort, plus personne ne pourra nous défendre, sauf nos récits au futur musée de 700m2 a Aix.

Amitiés. Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Sam 9 Aoû - 14:29

Merci Gerard. Je reviendrai bientôt avec quelques autres histoires vécues à Lecourbe et que notre ami Marcel, de son coté, a un temps partagées. Tu sais Lecourbe, c'était dans les années 50, sept mille âmes dont une quarantaine chrétiennes .... et si elles sont restées en vie, c'est qu'elles avaient gagné le respect de la population indigène .... tout le monde vivait de l'agriculture, de culture vivrière en raison de l'eau abondante, de l'élevage et du commerce de moutons. Et là pas de pêche .... hivers quelques fois glacials, étés toujours torrides. Enfant, j'avais Jemmapes ....
Si tu le veux bien j'y reviendrai. Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné expert
Invité



MessageSujet: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Dim 10 Aoû - 7:34

Alors, raconte !  Disait Bécaud,



 Car mieux vaut écouter quand on a beaucoup à dire.



Belle histoire que celle de ta famille, et avec ta permission je ferai un parallèle botanique de mon origan, parti d’Iskia dans les bagages d’un ami, futur Philippevellois, puis dans les mêmes bagages une centaine d’années plus tard pour les Bouches du rhône et encore un peu de temps, pour le Vaucluse et encore le Var,,, ma pitzz et toujours aussi parfumée que jadis.



Allez Jean, raconte !
Revenir en haut Aller en bas
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Dim 10 Aoû - 8:03

Salut la Companie ! Comme on disait à Philiville

Vos sagas respectives intéresseront plus d'un lecteur. Alors, racontez. Nous sommes suspendus à vos claviers.
Bien amicalement,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Sam 16 Aoû - 16:51

J'offre à votre curiosité et à votre nostalgie ce qui suit : 

J'ai retrouvé un copain, Alain Spenato,  phillipevillois d'origine, du 3° BTZ, sorti de l'Ecole Normale de Constantine que j'ai croisé pendant 4 mois à Bougie ( classe et peloton lui 57 2A et moi 57 1C ). Alors que j'étais affecté au Centre d'Instruction à Bougie, il a été affecté à la Cie de Touggourt pour les escortes de trains pétroliers et les ouvertures de voies. Vivre pendant 24 mois dans un wagon à bestiaux aménagé, circulant de jour comme de nuit, pas marrant. Un ami commun René Grima a connu la même aventure. Mission du 3°BTZ alors de très grand danger. Un autre Philippevillois partageait les mêmes " loisirs ", Thomas Angelo, lui aussi sorti de l'Ecole Normale de Constantine.

Alain a crée un site précieux et numérisé 236 bouquins relativement rares et inaccessibles qui retracent l'histoire du maghreb, tous légués par la force de l'Histoire à la bibliothèque d'Alger. Un travail de TITAN réalisé grâce à une relation d'estime nouée avec le conservateur de la B.N. d'Algérie.

http://www.algerie-ancienne.com/index.htm

Une page explicative qui permet de s'orienter dans un dédale d'informations historiques.

Un salon de lecture à disposition permanente.
Mérite détour et reconnaissance.

Bien cordialement, Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Sam 16 Aoû - 17:39

Voilà une mine qui nous est offerte !

Remercions déjà de cette riche information notre ami Jean ainsi que son copain Alain SPENATO.
Allez, à la pioche !

Bien cordialement,
Scoungil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 18 Aoû - 13:29

Atso, rigolo de Scoungil que tié, tu fais dans la dentelle métenant,

Tu croise les mots, une maille à l’ endroit une maille de guingois,

En bas la marinelle y vons se facher, rienqu’ tu fais dla concuranse a leur filet !

Et en guise de navette tu prends un stylo !

 Je m’exclame disait Bagur, entention asque tu dis asque tu fais, la rouille elle me monte au nez.

Alors avec tes pti carreaux pense au respect des anciens sinon tu vas finir dans la soupe de poissons à Paquarome.

« Qui sait qui s ‘en souvient ?

 Madone de toi, j’ai encore le parfum dans le nez et le goût dans la bouche.

Comme quoi les mots zé les idées de Scoungil avec sa grille ça réveille de bons souvenirs.

N’te fâche Scoungil, je t’aime toujours et merci pour la bonne idée. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 18 Aoû - 14:44

Merci de ton sympathique message, Bouns. Mais y va nous tuiller le Webmaster de parler tricot qui trempe dans la soubressade !
Sors de là si t'y es un homme, Bouns et  viens te mett'  dans la page du tricot qui l' a fait pour ça  le Chef : "Autres sujets"  je crouas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Dim 31 Aoû - 14:20

à Gerard - à propos de Marcel et de sa machine à plumer les poulets .... sa fierté de bricoleur. Un jour il me téléphone, et me demande de l'accompagner à Marseille pour affaire. On ne refuse rien à un tel copain.
Pourquoi moi, à ce moment là ! Tout simplement parce que j'avais habité 20 ans à Marseille, que je connaissais bien la ville et qu'ainsi il n'aurait aucun problème pour arriver à l'heure à son rendez-vous.

Il avait rendez-vous dans un cabinet d'Ingénieurs Conseils sur le Prado pour mettre la dernière main à la rédaction du Brevet qu'il voulait alors déposer. Je n'ai pas suivi l'affaire jusqu'au bout car brutalement, il a eu plus urgent dans sa vie .... tu connais la suite.

Avec le recul, cette journée garde une couleur particulière. Marcel quand il avait confiance, c'était pour la vie. Mais gare aux manquements ....

Bien cordialement à tous. Toujours en vacances sur la Cote Bleue. Dés mon retour à la maison, je me manifesterai comme promis. Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papounet



Messages : 1
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 70
Localisation : orange vaucluse

MessageSujet: lecourbe du temps des Romains    Dim 19 Juil - 12:09

à Bouns
Lecourbe s'appelait Equizetum à l'époque romaine , bonne recherche dans les pièces romaines 
jean-marc Pons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouns
Invité



MessageSujet: Lecourbe du temps des romains   Lun 20 Juil - 9:06

Bonjour les Amis,
Écoutez mon silence sur Skikdamag, seul Marcel Pons peut m’en sortir, seul le personnage qu’il a était me conforte dans la nécessité de parler de Lui car « copain sur le tard » alors qu’il avait une nurserie de porcs savamment sélectionné depuis de nombreuses années ; nous avions Lui et moi plusieurs points communs qui nous liez fortement, une formation agricole, l’amour de la terre, la recherche permanente du mieux dans cette belle profession « faire paysan ». Plus la passion et la gourmandise de la charcuterie de ferme qu’il ma transmise, moi qui déjà baignait dans toutes sortes de conserves et charcuteries familiales par nécessité financière…..
Voilà que ce matin, sans avoir ouvert mes courriels, je décide d’aller chercher pour le repas de midi dans le séchoir a charcuterie, un rond de soubressade, la seule, l’unique, celle de Marcel, que je fabrique de temps en temps. Belle perspective et je me dirige vers mon ordi ; et la les larmes aux yeux, j’ai lu votre courrier :
Jean, le copain du copain, avec de si beaux mots, ceux qui touchent et m’arrache les rares larmes de ma sensibilité, merci Jean, ça rince le dedans et ravive les souvenirs.
Jean-Marc Pons ! ? Mais qui tié toi qui arrive le 19/07/2015 et réponds a ma question comme ça ! Alors que dans notre ignorance de la chose avec Marcel et les autres nous n’avons pas trouvé !!!!! Chacun détiens une part du savoir, ou ne le détiens pas comme moi avec mon dysorthographisme, l’important et de le partager (rienquel’esavoir), aussi soit remercié Jean-Marc Pons fils de ton père et de ta mère, tu as ouvert un horizon qui va me permettre de faire des recherches comme tu le dis dans l’histoire des pièces romaines. Gérard.
N B : Merci Gilles,toujours attentif.
Revenir en haut Aller en bas
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 20 Juil - 9:45

C'est un double grand plaisir que celui de te lire, Bouns et découvrir :


1/ ton émotion à la découverte de cet article,


2/ tes récits, tes anecdotes.






Bien amicalement à toi Bouns et à tous les lecteurs de ces pages,



Scoungil







NB Tu m'écriras en privé, pour échanger des info.






A NICE, il y avait (y a-t-il encore ?) cet excellent charcutier (quartier St Roch ou pas loin) qui produisait une excellente soubressade, en autres : "chez Pons". Dites-moi,  amis qui fréquentez ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
scoungil

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Lun 20 Juil - 19:13

J'ai manqué de perspicacité. En consultant ce jour M'siou Google, lui y s' l'a trouvé direct, et moi j' l'ai rotrouvé !
La prochaine fois que j'descends à NICE, j' vais lui faire une visite.

Bien amical'ment,
Sc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Jean Puech



Messages : 11
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 81
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   Sam 25 Juil - 17:41

Salut Gerard .... merci pour cette intervention.
Jean Marc Pons est le cousin germain de Marcel. Natif aussi de Lecourbe. Il est également son filleul. Je me suis permis, alors que nous avons pris contact récemment, de lui signaler que Marcel n'était pas oublié de ceux qui s'en étaient approchés. Et je lui ai filé le lien de " retour sur soubressade ". Ce qui est écrit, est écrit pour toujours, et il me semblait normal de partager cette évocation avec sa famille .... Equizetum, ça a un peu plus de gueule qu'El Hammadia - Lecourbe était couvert de ruines romaines, et les habitations les plus anciennes en avaient fait bon usage.

A bientôt, car je reviendrai pour te lire. Amicalement, Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RETOUR SUR SOUBRESSADE   

Revenir en haut Aller en bas
 
RETOUR SUR SOUBRESSADE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» Retour à la maison après accouchement - pas de voiture!
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
SkikdaMag :: Recherches, Anecdodes, évènements, échanges d'informations, livres...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: