SkikdaMag

Le magazine des anciens philippevillois
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SKIKDA LA VILLE SKIKDA LA COLLINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bouns

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: SKIKDA LA VILLE SKIKDA LA COLLINE   Sam 2 Déc - 15:46

  




Skikda, la ville, Skikda la colline,
Vers 1952 j’étais scout, toujours prêt ! Et le jeudi après midi nous avions une réunion au local derrière le presbytère. Vite fait bien fait chaque patrouille dans un coin du local se rassemblaient et après La Prière scout partait en direction du Skikda, en foret pour ce trouver en situation comme pour le grand camp d’été. Et la en dehors de la marche de l’étude simplifiée de la flore environnante, nous avions un thème à étudier du genre comment faire du feu, des noeux et tout ce que doit savoir un scout.
Ce jour la, vers novembre ou decembre, avec ma patrouille « Les Éperviers » arrivé au début des premiers arbres, il y avait un homme curieusement penché vers le sol, courbé en deux et dont les jambes disparaissaient en partie dans le sol !
En approchant vers lui, l’homme avec un grand sourire nous dit (écrit phonétiquement) n’harmel zit ! Quelle surprise ! De découvrir une des façons de faire de l’huile d’olive ! Car cet homme habitait dans le coin et faisait tous les ans la récolte de 2 ou 3 oliviers qui se trouvaient à coté.
Et voilà notre homme nous expliquer comment quelques temps avant il avait réparé le trou des années précédentes en lissant l’intérieur avec le la terre glaise liquide pour l’étancheiffier, le laisser sécher pour la récolte. Une fois dans le trou il écrasait les olives avec ses pieds pour en extraire l’huile, ensuite il remplissait le trou d’eau et attendait que l’huile monte en surface pour l’écoper avec une cuillère.
Belle leçon de chose ! Une technique ancestrale d’extraction  d’huile d’olives ! Valable surtout pour un petit groupe d’oliviers dans les collines.
Plus récemment j’ai eu l’occasion d’apprendre par un Marocain qu’il existait chez lui dans sa région une technique particuliaire pour fabriquer une huile d’olive « fumée ».
La famille se regroupe a coté des oliviers, allume un grand feu et une fois ramassées, les olives sont jetées dans les cendres chaudes mais sans braises, remuées, puis tamisées les fruits sont écrasées pour en extraire l’huile.
Pour en avoir gouté je dois dire que les sensations très-très fortes de fumée, d’acreté, d’acidité, d’amertume sur un gout d’huile d’olive m’ont laissées figer exactement comme aux abords d’une tannerie. C’est une expérience que je ne regrette pas, mais mon palais pourtant habitué à bien d’autres sensations fortes, refuse de recommencer. Peut-être que je n’ai pas su m’en servir.
L’ami Scoungil qui a vécu au Maroc doit avoir une idée.
Ci-joint une photo du Skikda ou nous allions pour une cérémonie de promesse Scout. Vous y êtes peut-être, alors répondez moi
Linotte Tapageuse c’est mon nom de totem. Et vous les obscures qui me lisez sans jamais répondre, n’ayez pas peur de vos fautes d’orthographe faite comme moi, existez avec est bien mieux que de se taire et soigner ses boutons d’urticaire.
Je suis heureux de vous savoir en vie puisque vous me lisez. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: SKIKDA LA VILLE SKIKDA LA COLLINE   Lun 4 Déc - 13:44

Huile afro-disiaque  wou-là aphro-disiaque ?
Je ne connais pas cette recette de préparation d'huile d'olive. Je pense, comme tu le décris Bouns, que ça devait être qued'soge de puissant, peut-êt'e même rejoignant la 2è graphie du mot ? Va sa'oir ? Si tu pouvais me situer dans quelle région du Maroc  cela se pratique, ça m'intéresse.
J'ai eu l'occasion par contre, de goûter l'huile d'argan, litre qu'on m'avait offert ("ghali bézef = bien cher"  pour ceusses qui calent sur le vocabulaire) dans la région de OUARZAZATE  ( on employait ce mauvais jeu de mots " 'oir Zazat' et mourir"). Cette agglomération, c'est maintenant un Chef-lieu de Province avec un Gouverneur ... et des feux tricolores pour réguler l'axe routier MARRAKECH-ZAGORA) et pour les plus anciens ayant fréquenté  ces contrées, "chez Dimitri" l'épicier grec côté droit de la route en descendant vers le sud. Oui de l'huile d'argan mais aussi des boîtes de sardines, des clous, des conserves, du thé, du persil ...  le tout à la "Jacques Prévert". L'huile d'argan, je fus le seul dans la famille, à la consommer, le matin avec un morceau de kessra sghrouna et un verre de thé màa chiba (thé et feuilles d'absinthe infusées en remplacement de la menthe).
Scoungil du Montplaisant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
 
SKIKDA LA VILLE SKIKDA LA COLLINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MCS-SKIKDA!!
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» Ville de Rouen
» Poussette Campagne ET Ville
» Fête du Cidre - Pissy-Pôville (76).

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
SkikdaMag :: Recherches, Anecdodes, évènements, échanges d'informations, livres...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: