SkikdaMag

Le magazine des anciens philippevillois
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les fontaines de Jeanne-d'Arc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Ven 9 Aoû - 8:08

Bonjour,
Je fais appel aux Philippevillois et aux Skikdi qui étaient adultes à l'époque, pour leur demander la localisation et la signification des lieux-dits : 1ère fontaine, 2ème fontaine et 3ème fontaine sur la route de Jeanne-d'Arc. A toutes fins utiles je publie un plan de la route de Jeanne-d'Arc à cet effet.

Avec mes remerciements
 
Michel Mathiot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Ven 9 Aoû - 8:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rif54

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 13/09/2012
Age : 84
Localisation : philippeville

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mar 13 Aoû - 9:54

Bonjour
La 1e fontaine se situait à peu- près à mi - chemin entre la ville et la piscine; c'était un simple point d'eau ( un gros  robinet) où j'allais faire chaque jour en été  la provision d'eau pour le cabanon. C'est la seule que je peux situer avec certitude
J'ai entendu parler des deux autres, mais ne saurais les localiser.
Bien amicalement
STEF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
merou06
Invité



MessageSujet: ben midhi   Mar 13 Aoû - 14:52

il y avait une deuxième fontaine ,route des sables ,aux 2 petits ponts ,sur le bord de route ,mais elle ne coulait plus en 1962.
Revenir en haut Aller en bas
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mar 13 Aoû - 15:18

Bonsoir,
J'ai reçu directement par l'entremise de Gilles deux réponses que je vous livre:

j’ai le souvenir d’un endroit, la “fontaine des cochons” je crois bien, quelque part sur la route de Jeanne d’Arc par l’intérieur. il y avait une forêt de chênes-liège –> des glands (qu’on creusait pour en faire des pipes !) –> cochons ou sangliers ? et – au même endroit ? – un truc militaire en tôle ondulée de plan rectangulaire et de section semi-circulaire. je devais avoir 8-10 ans la dernière fois que j’y suis allé, mais j’ai un film de mon père tourné à noel (panoplies de mon frère et moi !) à cet endroit, mais en dehors des arbres et quelques fillettes arabes qui s’enfuient en se cachant la figure, rien ne permet une localisation précise.
Jean-Yves Lafuente

J’ai interrogé mon oncle: il a souvenir d’un endroit situé “ route de Jeanne-d’Arc d’en haut” ( c’est à dire celle qui partait de la “Cité industrielle” et rejoignait les Platanes)  endroit où il allait camper avec les louveteaux, et qui était appelé “2e fontaine”; ça semble correspondre à cette fontaine des cochons dont parle Lafuente; mais c’est bien à l’intérieur des terres...Quant à la 3e fontaine,  oualou...!! Amitiés
Claude Stéfanini

Mérou06 que je salue et qui doit écrire de Skikda, peux-tu préciser où se trouvent les "2 petits ponts" ? Je suppose que la route des sables est la route du bord de mer ?
J'en profite pour demander si quelqu'un possède un plan ou une carte de meilleure qualité que la mienne qui n'est pas terrible et pratiquement pas utilisable, il peut la mettre en ligne.
d'avance merci
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nourdine

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 70
Localisation : Skikda

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 14 Aoû - 13:19


salut gilles, stef, michel, jean yves et merou 06, je me souviens de ce qui existait par le passé jusqu'au camp d'entrainement au bateau coulé de jeannes d'arc, juste avant d'arriver à la piscine après les villas qui existaient à gauche se trouvait une fontaine ce qui correspond actuellement à environ de 50m avant le restaurant le titanic et 200 m. avant la piscine il y avait quelque part à l'époque un bar ou restaurant appelé les sablettes.

Actuellement, je pense que les postes de secours de la protection civile ont été construit à côté des anciennes fontaines et ont érigé de nouvelles fontaines à la places des anciennes qui ont été corrodées avec le temps.

Les deux ponts objet du récit de mérou 06 sont certainement ceux qui se situe plus loin à environ 1km du camp péhau ( camp militaire).

Quant à la forêt de chêne liège elle existe toujours et prends sa naissance du bord de la route pour remonter vers la route supérieure signalée par stef.

Cet endroit a été cloturé par un mur avec de la ferronnerie et serait devenu une forêt récréative.

A l'époque il y avait très peu de batisse aux platanes, c'était la forêt jusqu'en bordure de mer, j'y avais campé en 1965 avec des amis c'était oued righa avec une source semble t-il ayant appartenu à un saint et les gens venaient avec des offrandes pour demander quelque chose à concrétiser celà aidait à faire vivre ces gens et à supporter le fardeau de la vie.




 voilà michel ma contribution.

amicalement Nourdine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 14 Aoû - 17:20


Bonjour,

Grâce à une chaîne à laquelle participent Jean-Yves Lafuente, André Spitéri et Julien Grech, faisons revivre cette contrée de Jeanne-d’Arc, appelée aujourd’hui Ben-Mhidi. J’y ajoute deux pages d’archives extraites d’une monographie de 1905. Sur la carte, le chemin du littoral n’est pas encore tracé. Merci Nourdine de nous donner l’aperçu d’aujourd’hui. Je veux croire que les fontaines n’existent plus et qu’il s’en trouve d’autres. De plus, ce sont nos parents qui possédaient ces références. Ce sont des expressions que j’ai entendues. Il m’arrive de les trouver dans les archives, c’est pourquoi je m’y suis intéressé.

 J’aime bien fouiller le passé, parfois c’est lui qui revient vers toi et te surprend ; j’ai quelques bons exemples; le mot « Fontaine » ébranle ma mémoire… pour l’instant un souvenir précis : «  avoir campé en 38 à « dar chitane** »  bien à l’ Est de Jeanne d’Arc ». Très probablement ces fontaines devaient jalonner un itinéraire, entre Tamalous et Collo c’étaient des haltes de 3km en 3km : le dixième, le treizième … En général la route était bordée là de magnifiques platanes.


**la maison du diable

 André


Les platanes, la 3è fontaine, la propriété Salord qui s'appelait "les sablons", tous ces noms me parlent. Ce dont je suis sûr, c'est qu'il y a une route qui joint Jeanne d'Arc au camp d'aviation, en passant par l'intérieur, mais pas énormément dans les terres. Tout cela reste assez côtier. La dite route dont il est question, devrait passer aux alentours de l'ex camp d'aviation et du domaine Barrot où j'ai souvent campé au temps où j'appartenais à la troupe "Jean Ferré" des Eclaireurs. Je me souviens fort bien, qu'aux alentours de notre camp du domaine Barrot, il y a - pas très loin - une fontaine qui coulait en un lieu que nous appelions "la fontaine Romaine". La dite route, finalement, aboutissait vers Valée, donc elle faisait simplement une petite boucle : Jeanne d'Arc - Domaine Barrot - camp d'aviation et reprise de la route qui regagnait Phville, en aboutissant porte de Constantine...
Julien
 
Il devait effectivement y avoir des fontaines un peu partout. Je retiens l'idée d'André Spitéri sur le rôle qu'il attribue à ces fontaines, lié aux itinéraires routiers, comme des bornes pour alimenter les hommes et les chevaux. Je reconnais l'ingénieur des ponts-et-Chaussées. Il y existait au 19è et sans doute encore au début du 20è siècle la profession des "voituriers", ancêtres des transporteurs routiers. Il y avait de nombreux "maîtres voituriers" à Philippeville (et sans doute aussi dans les autres agglomérations importantes), qui assuraient le transport de marchandises au moyen de charrettes tirés par des chevaux. La route Philippeville-Constantine en était remplie. Pour la petite histoire il existait la "police du roulage" (ancêtre de la police de la route), chargée de faire respecter la règlementation : largeur des essieux et nombre maximum de chevaux. Les PV étaient consignés dans des registres préfectoraux qui sont dans les archives, c'est pourquoi je sais tout ça...



Dar Chitane est exactement l'emplacement de ce que nous appelions le "Tir-aux-Pigeons", sur les contreforts des dunes de Jeanne-d'Arc, lieu de rassemblement des familles pour les pique-niques et en particulier celui de la Saint-Couffin. Au milieu d'une plaine bordant la route dont parle M. Julien Grech un peu avant d'arriver à angle droit sur la plage (quelques centaines de mètres avant la piscine, et quelques dizaines de mètres après le restaurant Titanic actuel, qui n'existait pas à l'époque, et qui se situe à la limite de la clôture de la Sonatrach qui interdit aujourd'hui la liaison avec le pont du Saf-saf (ouf ! veuillez excuser la longueur de la phrase), au milieu d'une plaine, disais-je, il y avait une grande croix blanche qui marquait au sol la cible des sauts des parachutistes qui s'entrainaient et que l'on observait toucher terre. On reconnaissait les chevronnés qui touchaient le milieu de la croix les jambes à peine fléchies.

Bien à vous

Michel


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 14 Aoû - 17:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 14 Aoû - 17:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 531
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Jeu 15 Aoû - 10:21

 Bonjour à tous,
Remarquable "pêche" sur Jeanne d'Arc à partir de ces "remue-mémoire" abreuvés par ces Fontaines. Quelle riche quête !
Belle page ouverte sur Jeanne d'Arc donc,  et aussi sur Dar Chitane (pour y avoir effectué une petite vingtaine de sauts).
Cela me fait rappeler ce vol épique PH/VILLE-VALEE  - BÔNE-LES SALINES et Retour en "Nord 2501". J'ouvre une page sur ce même Forum sous la rubrique "Dar Chitane" pour retrouver des "survivants".
Scoungil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Jeanne d'Arc et sa piscine   Sam 17 Aoû - 16:08

Cette photo nous permet d'avoir conscience de l'arrière pays immédiat derrière la route littorale de Jeanne-d'Arc, nous qui n'avions pas le privilège, vu notre âge, de l'observer de haut ... (voir sujet sur Dar Chitane). Pour autant, Dar Chitane devait se situer un peu sur la droite de cette photo. Au premier plan, la piscine d'eau de mer avec la petite jetée où je me souviens avoir vu un hélicoptère Sikorsky posé. A sa gauche le restaurant (Aurran ?) puis les installations militaires. Derrière la route, une rangée de villas quelque peu occupées par des militaires si on en juge par les véhicules stationnés. Derrière les villas, un vallon bordant toute la route et dans lequel existe actuellement une deuxième route, puis un grand talus de maquis recouvrant ce qu'on appelait les dunes. Derrière les dunes, des propriétés agricoles. J'aurais aimé savoir à quelle distance sur la gauche se trouvait le Camp Péhaut ? et la coque retournée du bateau coulé ? On aperçoit au loin une petite route qui était peut-être le chemin de grande communication N° 18 qui mène aux Platanes par l'intérieur des terres ?

Bien à vous.
Fichiers joints
img041.pdf
(947 Ko) Téléchargé 86 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Jeanne d'Arc et Sainte-Lucie   Sam 17 Aoû - 16:26

Je corrige : dans le texte précédent sur la piscine, il s'agit de la route N° 12 et non pas N°18.
D'autre part, le sujet "Jeanne-d'Arc et l'aérodrome" a été créé par erreur de manipulation car ce qui s'y trouve devraitplutôt être intégré au thème initial et fédérateur : "Les fontaines de Jeanne d'Arc".
Enfin, la photo suivante (cliché du haut) évoque un quartier dont on a parlé précédemment : la "zone" (zone industrielle) et la chapelle Sainte-Lucie. A la fin des sorties dominicales en voiture du côté de Jeanne-d'Arc ou de Valée, ma grand-Mère Scotto demandait toujours à mon père de passer devant la chapelle Sainte-Lucie. Il me semble que cette toute petite chapelle était construite à l'intérieur de la zone, au bord d'une rue intérieure qui n'était pas la route principale menant au pont du Saf-saf. Je ne la situe pas sur la photo. Des philippevillois plus âgés que moi sauront sans doute le faire, et des skikdi comme Nouredine peuvent nous dire si elle existe toujours ?

Bien à vous
Fichiers joints
img037.pdf
Où se trouvait la chapelle Sainte-Lucie ?
(809 Ko) Téléchargé 94 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Lun 19 Aoû - 9:26


Voici quelques souvenirs de la Sainte Lucie à moi

. Rue du Zéramna j’avais entre 7 et 10 ans et chaque année ma mère le jour du 13 Décembre nous emmenaient mon frère et moi « faire la procession de Sainte Lucie » Il me semble que c ‘était l’après midi et a pied nous partions en direction du « Parc a fourrage » en direction de Jeanne-D’Arc sur la gauche ? entouré de femmes musulmanes qui elles aussi faisaient le pélérinage.La 1ere fois ma mère nous avait expliqué a sa manière le pourquoi de leur présence sur un lieu éminemment Chrétien. Écoutez la sagesse de ma mère :

 « Il n’y a qu’Un Dieu sur la terre comme au ciel, seul les hommes ont créé des Églises, voilà pourquoi nos voisines musulmanes font la procession avec nous » Le seul avantage c’est que nous avons construis cet édifice et la représentation de la sainte, ce qui est interdit par le Coran.


Je me souviens que nous avions un coquillage en forme d’œil ramassé sur la plage de Stora, il me semble que c’était un coquillage entier et non pas ce que l’on trouve en Corse qui est l’opercule du coquillage. Si vous avez un souvenir de ce coquillage, merci de me le faire savoir.




Sainte des yeux et de la lumière chacun venez solliciter une demande particulière. A noter qu’un dicton annonce que ce jour et le 1er ou le jour augmente d’une minute.




« A la Sainte Lucie les jours augmente du saut d’une puce »  Bouns
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Lun 19 Aoû - 9:57

Exact pour les coquillages. Cela me revient. Ma grand-mère les appelait des "Sainte-Lucie". Elle nous les faisait chercher à la plage. C'étaient les restes usés d'escargots de mer dont il ne restait que le sommet de la coque nacrée, et ressemblant de ce fait à un œil.
Je pense qu'on aimerait bien savoir si la chapelle a pu être préservée.

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Jeu 22 Aoû - 14:20

Bonjour,
Une information de Jacky Cecchi, qui précise celle qui avait été donnée par Claude Stéfanini, situe la "1ère fontaine" à proximité du château Landon et du pont du Saf-saf. Je joins un extrait d'une carte du War Office de 1942 et mentionnant des points d'eau, qui pourrait confirmer cette information. Ainsi la 1ère fontaine se situerait au sortir de la boucle du Saf-saf peu avant l'embouchure, entre l'oued et la route, dans un secteur signalé à cette époque comme marécageux, et reliée à la route par un sentier. Il s'agit d'un pictogramme rond, marque W. (Well) à côté d'une construction en dur pratiquement de l'autre côté de l'oued en face du château Landon.
Dans la même carte les anglais ont indiqué dans la zone industrielle une chapelle qu'ils ont nommée "chapelle Cauro" et qui est peut-être la chapelle Sainte-Lucie qui fait l'objet de toutes nos attentions dans un autre sujet.
Bien à vous

Michel

"J'ai toujours entendu parler des trois fontaines et je pense que la première se situait juste après le pont de SALOR. J'ai habité pendant 5 ans au chateau Landon proche du pont et mes parents parlaient de ce lieu comme la première fontaine.

Plus tard en tant qu'éclaireur, nous allions passer la journée à "la première fontaine" et c'était dans ce coin là. Tout ceci bien sûr sous réserve que mes infos et mes souvenirs soient exacts. Par contre je ne situe pas les deux autres.

Amitiés PHILIVILLOISES
Jacky Cecchi"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Sam 24 Aoû - 8:32

Bonjour,
Si on rapproche le plan ci-dessus et la précédente photo intitulée "où se trouve la chapelle Sainte-Lucie ?", on se rend compte que la chapelle se trouve dans le tiers droit de la photo, entre un grand bâtiment blanc genre usine et les grosses cuves, au second plan au pied de la colline et au bord de la route, entourée d'un bouquet d'arbres. Cette route, intérieure à la zone, n'est pas celle où circulaient les voitures ainsi qu'une voie ferrée secondaire desservant la zone, que l'on aperçoit avec un train juste sous l'usine.
Autres éléments marquants de cette photo :
- le cimetière chrétien dans le coin supérieur gauche.
- La rotonde des ateliers des chemins de fer en dessous.
- de l'autre côté de la route sur la butte : le pigeonnier militaire.
- au début de la zone sous les cuves, il semble y avoir un stade que je ne connaissais pas.
- réparties sur la colline qui est en fait le djebel MOUADER, six ou 7 habitations ou fermes qu'il serait intéressant d'identifier.
- dans le coin supérieur droit, la mer, au niveau du pont sur le Saf-saf.

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Sam 24 Aoû - 8:57

Merci Michel, c'est presque une certitude dans ma mémoire de jeune garçon,il n'y avait plus grande distance entre la rotonde et l'oratoire de Sainte Lucie,Nôtre maison se trouvée rue du Zéramna a coté de la Mosquée.Bravo, belle recherche et a plus pour toujours plus. Bouns
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scoungil

avatar

Messages : 531
Date d'inscription : 15/09/2012
Localisation : Au bord d'Elle (la Méditerranée)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 28 Aoû - 11:51

 Personnellement, je rejoins Michel dans sa localisation de la chapelle Ste Lucie :
dans le 1/3 droit de la photo, au nord de cette usine blanche à 5 travées ; la chapelle semble bien apparaître dans ce bosquet d'arbres au pied de la colline.
Par ailleurs, tout ce que  j'ai lu sur ce site concernant la fréquentation de ce lieu de "pèlerinage" effectué  mi-décembre correspond à mes souvenirs d'enfant d'une dizaine d'années dans les années 1950,
Scoungil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jakcol6478.wordpress.com/
Michel.mathiot

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 66
Localisation : Allauch (Bouches-du-Rhône)

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 11 Sep - 13:05

Bonjour,
Eu égard à sa modestie naturelle, je me permets quand même de faire état ici des investigations menées par mon ami Méchati, chercheur-fouineur de Skikda, qui a recueilli quelques informations sur la chapelle Sainte-Lucie. Ces éléments corroborent les hypothèses et les souvenirs décrits dans les échanges précédents. Mais la chapelle n'existe plus que dans les souvenirs, malgré la mémoire commune que peuvent en avoir les anciens philippevillois et les skikdi, comme nous l'avons vu et comme il le confirme.

Michel
 « Hier j'ai été à Ste Lucie, une 1ère personne croisée  m'avait dit qu'il est difficile d'y accéder dans la mesure où elle est au centre d'habitats précaires, une seconde personne plus âgée et qui habite l'endroit depuis plus de 51 ans m'a montré avec précision l'endroit où se trouvait une sorte de chapelle avec deux plaques en marbre, la démolition a eu lieu vers 1970, à la place il y a des habitats précaires, ce qui suppose que c'est des tierces personnes qui en sont à l'origine. Il parait qu'aux alentours de cette date-là des femmes algériennes ont été empêchées de se rendre à la Chapelle, ce qui a certainement incité à la démolition des lieux.
L'usine à 5 travées existe toujours, il en est de même des citernes, ainsi que  la maison  qui se trouve tout à fait à la gauche de la chapelle (35 ou 40 m). L'endroit indiqué est bel et bien où était érigée la chapelle. Effectivement les femmes Algériennes s'y rendaient accompagnées parfois de leurs enfants (surtout des femmes kabyles), mon épouse alors enfant  s'y était rendue une multitude de fois lorsqu'elle accompagnait son père à la faveur de courses (chauffeur de Taxi à l'époque) à Sainte Lucie, son père transportait des Français d'ici et les Bonnes (Algériennes) ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boutonné

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   Mer 11 Sep - 14:09

Bonjour, c’est une bien triste nouvelle pour la représentation de la Foi en Ste Lucie. Reste l’essentiel, la Foi intérieur que nul ne peut arrêter, la preuve : après notre départ des Femmes musulmanes continuaient à faire ce pèlerinage, j’en suis heureux et persuadé que chaque année C’est Femmes continuent à croire en l’intercession de Ste Lucie vers Dieu qu’il Soit Musulman ou Chrétien. Mon cœur de croyant est heureux. Bouns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les fontaines de Jeanne-d'Arc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fontaines de Jeanne-d'Arc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte-hélicoptères R97 Jeanne d’Arc
» Campagne 1951-1952 du croiseur Jeanne d'Arc
» jeanne D'ARC
» Jeanne Calment
» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 2

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
SkikdaMag :: Recherches, Anecdodes, évènements, échanges d'informations, livres...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: